Itelios envahi de Pokemon

Pokemon Go, un raz de marée planétaire

On ne pouvait pas y échapper, le jeu mobile Pokemon Go déferle sur le monde depuis quelques semaines…  Et a déjà explosé tous les records :

  • Application la plus téléchargée sur l’Apple store
  • Explosion de l’action Nintendo au lancement : + 93%
  • 3920€ de gain par minute pour ses créateurs
  • Plus d’utilisateurs quotidien que Twitter

Bref vous l’aurez compris, Pokemon GO est bien plus qu’ un énième jeu mobile, c’est un véritable phénomène aux impacts multiples sur notre société. Et pourtant rien de révolutionnaire puisque Pokemon Go est basé sur le jeu Ingress sorti en 2013 et qui proposait déjà une expérience de jeu similaire mêlant géocaching et réalité augmentée.

Pour ceux habitant au fond d’une grotte & ayant échappé au raz de marée, Pokemon Go est un nouveau jeu mobile signé Niantic Labs, mélangeant virtuel et réel grâce à une technologie de réalité augmentée. Les joueurs peuvent ainsi partir à la chasse au Pokemon dans leur ville, en vacances ou encore au bureau… Et oui, regardez bien… il y a très certainement un petit Pokemon caché près de vous qui ne demande qu’à être attrapé.

Pokemon Go, un marché florissant

Un tel engouement a, bien entendu, eu des retombées extrêmement positives sur les ventes. Les produits dérivés (bracelets, tee-shirts, casquettes…) se vendent comme des petits-pains. On compte même un objet vendu toutes les 12 secondes sur Ebay !

D’autres catégories de produits telles que les batteries externes ont vu leurs ventes boostées. En effet l’application étant très consommatrice, les batteries externes sont rapidement devenues l’accessoire indispensable du parfait chasseur. Et les e-commerçants n’ont eu aucun mal à saisir l’opportunité… Les batteries externes font désormais la une des home page et les communications vantant leurs mérites se multiplient sur les réseaux sociaux.

Certains e-commerçants comme la FNAC ont même créé une boutique « Pokémon », l’expérience utilisateur est ainsi fluidifiée et devant l’offre abondante, les dresseurs en herbe ne peuvent que succomber !

Pokemon Go - Fnac

Pokemon Go, une stratégie drive-to-store redoutable

Pokemon Go offre aux commerçants un redoutable outil marketing. En effet, les marchands situés à proximité d’un Pokéstop ont la possibilité d’acheter des leurres et ainsi d’ attirer de nombreux Pokémons dans leurs boutiques. Et si l’on associe ça à des campagnes de communication via les réseaux sociaux et une mécanique de jeux-concours bien ficelée ou encore une offre promotionnelle attractive, on obtient une stratégie drive-to-store des plus efficaces !

L’initiative de Monoprix a particulièrement bien (trop) fonctionné : Monoprix a notamment proposé « le kit du parfait dresseur Pokémon » gratuitement  au sein de son magasin parisien à Saint Michel. Résultat en quelques heures, un attroupement de plus de 1000 personnes attendait devant le magasin.

Pendant ce temps, Auchan Drive ou en encore Décathlon invitent leurs clients à photographier des Pokemons en magasin et à les publier via les réseaux sociaux dans le but de gagner un lot. Malin ! En partageant leurs photos, les visiteurs attirent d’autres visiteurs & ainsi assurent un taux de fréquentation du magasin des plus honorables.

Des initiatives plus personnelles ont également pris forme notamment à New York où certains chauffeurs Uber proposent des Pokemon tour et où des barathons sont organisés dans les bars à proximité d’arènes.

Du marketing local au marketing de masse

L’avantage avec Pokemon Go, c’est que peu importe sa taille ou ses moyens, il y a toujours une stratégie adaptée. Du café du coin, qui va offrir une boisson ou une viennoiserie à ceux ayant Ronflex dans leur Pokedex, aux mastodontes du marketing qui vont directement négocier des partenariats avec Niantic dans le but de voir leurs enseignes transformées en arène ou en Pokéstop. Le graal ! C’est d’ailleurs le cas de McDonald’s qui a officialisé son partenariat au Japon et voit tous ses restaurants transformés en arènes.

Pokemon Go, une porte ouverte à la réalité augmentée

Au vu du succès mondial et des retombées sur les ventes, Pokemon Go laisse une porte grande ouverte aux prochains jeux basés sur la réalité augmentée. On entend d’ailleurs déjà des rumeurs concernant des adaptations à l’univers d’Harry Potter ou encore de Game of Thrones.

Nous sommes donc à l’aube d’une nouvel ère, celle du game commerce ! Et il faudra intégrer cette nouvelle dimension afin de proposer des expériences phygitales fluides et adaptées.

Wait and see !

 

Source : BFM TV, LSA, Frenchweb.fr, 20 minutes, Les Echos.
Écrit par Emilie Lamblin
Consultante e-commerce métier @Itelios // Twitter : Emilie_Lamblin